L' Europe

le fils Kadhafi demandait au “clown” Sarkozy de “rendre l’argent au peuple libyen

le fils Kadhafi demandait au “clown” Sarkozy de “rendre l’argent au peuple libyen

Malika Akjil

Le plus sulfureux des dossiers qui attend Sarkozy c’est celui du financement de sa campagne présidentielle de 2007 par La Libye . Retour au début 2011, avant que l’affaire n’éclate, avec un entretien réalisé à Tripoli, avec Saïf Al-Islam Kadhafi, fils cadet du leader libyen Mouammar Kadhafi où il déclare à propos de Nicolas Sarkozy

“La première chose que l’on demande à ce clown, c’est de rendre l’argent au peuple libyen.” Autant spoiler tout de suite le 
Mars 2011 La Libye est au bord de l’explosion. Après la répression sanglante d’émeutes à Benghazi par le régime de Mouammar Kadhafi, un Conseil National de Transition est créé. Nicolas Sarkozy reçoit à ses membres à Paris et en reconnaît la légitimité représentative. Sous l’égide du Président français et de David Cameron, l’ONU vote l’autorisation de frappes aériennes contre les forces de Khdafi, pour la “protection du peuple libyen”

La guerre civile fait rage tout l’été – Tripoli, puis Syrte tombent aux mains des rebelles. kdafi tué le 20 Octobre , la famille  est en fuite, et Saïf Al-Islam est arrêté puis jeté en prison.
Il en ressortira cinq ans plus tard, trois doigts en moins, et réitèrera alors ses accusations, affirmant toujours détenir les “preuves” de financement, à coup de dizaines de millions d’euros, de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Selon une lettre envoyée aux juges français et dont le Monde a eu connaissance, c’est Claude Guéant qui aurait réceptionné à Tripoli l’argent destiné à la campagne. Béchir Salah, alors directeur de cabinet du dirigeant libyen, aurait raconté à Saïf Al-Islam que l’argent ne rentrant pas dans la valise, Claude Guéant aurait dû monter dessus pour la fermer..

مقالات ذات صلة

تعليق واحد

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!