DIVERS

Le mannequin en hidjab, Halima Aden abandonne le monde fashion

Le mannequin en hidjab, Halima Aden abandonne le monde fashion

Malika Akjil

Halima Aden a commencé sa carrière de mannequin à l’âge de 19 ans. Elle la termine à 23 ans en déclarant que la pandémie lui a donné le temps de s’arrêter et de réfléchir à ses valeurs en tant que femme musulmane. Sa carrière a démarré en novembre 2016 quand elle participe à l’élection Miss USA Minnesota et y défile en burkini. Un passage alors remarqué, tant par Carine Roitfeld, ancienne rédactrice en chef de Vogue France, qui l’a choisie pour faire la couverture de sa revue CR Fashion Book, que par l’agence de mannequins IMG Models qui compte dans ses rangs Liv Tyler, Gigi Hadid ou encore Gisele Bündchen. Elle la recrute, la présente aux marques, à l’instar de Yeezy, le label de Kanye West pour qui elle défile.

Très vite, la jeune femme fait la couverture de nombreux magazines dont le Vogue britannique et accède au statut de personnalité de la mode avec le surnom de “premier mannequin voilé au monde”.

Mais après quatre ans à arpenter les podiums et les studios photo, Halima Aden décide d’ abondonner. Dans un post publié sur Instagram, elle explique à ses quelque 1,3 million d’abonnés qu’en travaillant dans la mode, elle se sent “forcée de compromettre ses croyances”.Elle annonce qu’ elle n’acceptera plus jamais un job qui lui demandera de changer le style de son hidjab

مقالات ذات صلة

‫9 تعليقات

  1. You really make it seem so easy with your presentation but I find this matter to be actually something which I think I would never understand. It seems too complex and extremely broad for me. I am looking forward for your next post, I?ll try to get the hang of it! Farrand Abbey Trinl

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!