L' ART

Opera Aida lève le rideau sur les activités de la saison de l’Académie égyptienne des arts

Opera Aida lève le rideau sur les activités de la saison de l’Académie égyptienne des arts

Suivi – Alaa Hamdy

Aujourd’hui, le ministre de la Culture, le Dr Enas Abdel-Dayem, a approuvé le voyage de la délégation artistique de l’Opéra égyptien dirigé par le Dr Magdy Saber en Italie pour tenir la cérémonie de clôture des activités de la saison de l’Académie égyptienne des arts à Rome, dirigée par le Dr Heba Youssef.

La Troupe de l’Opéra du Caire, sous la direction de son directeur artistique, le Dr. Iman Mostafa, présente le spectacle mondial, Opera Aida, du musicien international italien Verdi, à l’occasion du 150e anniversaire de sa première apparition, avec le participation de la Troupe de Ballet de l’Opéra du Caire sous la supervision d’un Arménien à part entière et formé par le Dr Lamia Zayed, accompagné d’une exposition des plus importantes créations de vêtements et accessoires pour le célèbre spectacle.Le vendredi soir 16 juillet.

Et le spectacle, mis en scène par Hisham El-Tali et interprété par les stars de l’Opéra du Caire Soprano Iman Mostafa dans le rôle d’Aida, le baryton Imad Adel dans le rôle d’Amonazaru, Metzosoprano Julie Faizy dans le rôle d’Amners, le bus, Reda Al -Wakeel dans le rôle de Ramvis, Oussama Jamal dans le rôle du Messager, Izzat Ghanem dans Le rôle du roi, Dalia Farouk dans le rôle du grand prêtre, la conception lumière est l’ingénieur Yasser Shaalan, le décor est Mohamed Abdel Razek et le son est Khaled Darwish.

Il convient de noter que l’opéra Aida a écrit le texte lyrique italien Gisla Nzoni, inspiré de l’histoire de l’archéologue français Auguste Mariette, dans laquelle la victoire des Égyptiens sur les Éthiopiens a été immortalisée, où le commandant de l’armée pharaonique, Radamis, tombe amoureux de la princesse abyssine Aida après sa capture et une tentative d’évasion du souverain du pays qui a découvert leur plan et a ordonné l’enterrement du commandant Radamis vivant pour haute trahison,

 

Il devait être présenté pour la première fois dans le cadre des célébrations de l’achèvement du forage du canal de Suez en 1869. Il a été présenté deux ans plus tard au Théâtre de l’Opéra Khédive en 1871. Il se caractérise par des décorations luxueuses qui reflètent la grandeur de l’histoire et du patrimoine culturel de l’Égypte, et le grand nombre d’exposants et de groupes.

L’un de ses clips musicaux illustrant le moment de la victoire (Marche de la victoire) a acquis une grande renommée et a connu un grand succès lorsqu’il a été diffusé dans divers pays du monde.

 

لا يتوفر وصف للصورة.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

شاهد أيضاً
إغلاق
زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!