L' Europe

Énormes manifestations contre le “certificat de santé” en France

Énormes manifestations contre le “certificat de santé” en France

Écho Egypte

Samedi, plusieurs villes françaises ont été témoins de manifestations massives pour la quatrième semaine consécutive, contre l’approbation du certificat sanitaire et la vaccination obligatoire contre le virus Corona,

Et approuvé par le Conseil constitutionnel de France, jeudi dernier. Le ministère de l’Intérieur a déclaré qu’environ 237 000 personnes ont manifesté, samedi, pour rejeter le certificat sanitaire approuvé dans le but de lutter contre l’épidémie de Corona.

Notant qu’il a également surveillé 198 mouvements et arrêté 35 personnes, en plus de blesser légèrement 7 agents de sécurité, lors d’affrontements avec des manifestants.

Jeudi dernier, le Conseil constitutionnel de France a approuvé l’approbation du certificat sanitaire, qui nécessite l’obtention du vaccin Corona, ou la réalisation de tests pour prouver que le virus Corona n’est pas porteur.

La mesure entrera en vigueur lundi prochain, ce qui a déclenché une colère généralisée dans plusieurs villes françaises. La loi, qui a été adoptée fin juillet dernier, vise à élargir le champ d’application du certificat sanitaire applicable à de nouveaux lieux publics et stipule l’obligation de vacciner les soignants.

A partir de lundi, seuls les “titulaires du permis sanitaire”, c’est-à-dire les personnes totalement vaccinées ou ayant un test corona négatif ou un certificat de guérison de la maladie, seront autorisés à entrer dans les cafés, restaurants, galeries, expositions professionnelles ou prendre trajets longue distance en avion, train et bus.

Une grande partie des manifestants, dont certains ont reçu le vaccin, s’opposent à l’imposition d’un certificat de santé, ce qui constitue à leurs yeux une « contrainte déguisée à se faire vacciner », et jugent ces restrictions disproportionnées et craignent surtout que l’employeur peut avoir la faculté de suspendre le contrat d’un employé qui ne détient pas de document valide.

Dans la capitale, Paris, une foule d’environ un millier de manifestants, dont un certain nombre de manifestants “gilets jaunes”, ont scandé des slogans contre le président Emmanuel Macron, dont “Macron, nous ne voulons pas de votre certificat de santé” et “Macron nous n’en voulons plus”. d’entendre ta voix.”

Un certain nombre de manifestants ont indiqué à l’AFP qu’ils refusaient d’être des “souris tests” pour les nouveaux vaccins, mais une grande partie des manifestants, dont certains ont reçu le vaccin, voient l’imposition du permis sanitaire comme “une contrainte déguisée de se faire vacciner”. et l’imposition d’une « société de censure ».

Ces rassemblements ont lieu pour la quatrième fois consécutive ce week-end, au lendemain de l’appel du président Emmanuel Macron à la nécessité de se faire vacciner, alors que plus de 44 millions de personnes en ont reçu au moins une dose (65,9% de la population ).

Des centaines de personnes ont manifesté, jeudi dernier, après le prononcé de la décision devant le Conseil d’Etat à Paris, scandant “Macron, on ne veut pas du certificat sanitaire”. et Dunkerque.

Les taux de vaccination ont grimpé en flèche après que Macron a dévoilé ses plans de certificat de santé le mois dernier, avec un tiers des citoyens recevant une seule dose du vaccin, tandis que 55% ont reçu la vaccination complète.

D’autres pays européens ont mis en œuvre l’idée d’un certificat sanitaire, qui stipule qu’une personne a reçu le vaccin ou un examen récent attestant que l’infection est négative, mais le certificat français et les ordonnances obligeant les agents de santé à se faire vacciner sont les plus complet.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!