Accidents

L’armée libanaise met en garde contre le tir de tout homme armé à Beyrouth

L’armée libanaise met en garde contre le tir de tout homme armé à Beyrouth

 

L’armée libanaise a annoncé, jeudi, que ses unités déployées dans la capitale, Beyrouth, tireraient sur tout homme armé sur les routes, peu après la fusillade dans laquelle deux personnes ont été tuées et d’autres ont été blessées lors d’une manifestation appelant au changement de juge. en charge du cas d’explosion du port.

L’armée libanaise a déclaré dans un tweet via “Twitter”: “Les unités de l’armée déployées tireront sur tout homme armé sur les routes et sur quiconque tire de n’importe où ailleurs et demanderont aux civils d’évacuer les rues.”

Il semble que la déclaration de l’armée libanaise, qui était très ferme, était une tentative de désamorcer les affrontements sanglants à Beyrouth et de leur transformation en combats plus acharnés.

Jeudi, deux personnes ont été tuées et au moins 8 autres blessées, lors d’une fusillade survenue lors de manifestations de partisans du Hezbollah et du mouvement Amal contre le juge de l’explosion du port de Beyrouth, Tariq Bitar.

Des partisans du Hezbollah et du Mouvement Amal ont appelé à un rassemblement devant le Palais de justice de Beyrouth, afin de rejeter ce qu’ils considéraient comme « la politisation des enquêtes sur l’explosion du port de Beyrouth » qui a eu lieu en août 2020.

Mais les manifestations sont vite devenues violentes.

Selon le correspondant de “Sky News Arabia”, l’armée libanaise a envoyé des renforts dans les zones de Tayouneh et Qasr al-Adl à Beyrouth, où se déroulent les troubles, pour tenter de contenir les violences.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
error: Content is protected !!